Technique et imaginaire de la Renaissance nordique dans une peinture colombienne contemporaine


Ce projet (2004-2008) concerne la réalisation d’un travail pictural colombien du début du XXIe siècle qui recourt à des techniques et à un imaginaire présents dans la peinture flamande du XVe siècle. Dans un premier temps est traitée la description d’une manière personnelle de peindre qui réactive des techniques de la peinture de la Renaissance nordique avec des outils et des moyens de réalisation actuels. Un des procédés utilisés, aussi bien dans les pratiques historiques de référence que dans la nôtre, consiste à composer des peintures au moyen d’un système de collage. L’attention portée à ce procédé de travail nous amène à développer une réflexion interdisciplinaire sur certaines manifestations de l’inconscient qui, portant une aura religieuse, s’expriment par la représentation dans l’art. Nous effectuons une réhabilitation de termes comme Hiérophanie, Archétype, Mysterium, entre autres, pour aborder des pratiques historiques et contemporaines qui permettent de lier l’expérience artistique à l’expérience religieuse. Par la suite, les considérations rationnelles, poétiques et métaphysiques autour de la pratique artistique nous amènent à étudier l’espace culturel dans lequel s’insère notre démarche. En effet, nous examinons l’inscription de notre pratique dans le temps présent et en rapport avec une culture spécifique. L’intérêt pour les relations entre le contexte, l’individu et l’image nous conduit à examiner les vestiges de l’Occident médiéval dans la culture colombienne actuelle et à mener une réflexion fondée sur des notions comme la Magie, le Merveilleux, le Réalisme-magique et le Pathétique chrétien, en les mettant en rapport avec notre travail pictural. L’étude des rapports entre le contexte de production artistique et les peintures développées permet aussi d’analyser la production artistique colombienne et ses rapports avec le monde culturel occidental à travers l’histoire. A la fois occidentale et colombienne, notre pratique concerne la résurgence de techniques et d’un imaginaire européens du passé, résurgence pouvant être repérée en Colombie dans des pratiques artistiques de différentes époques. Une circularité temporaire et une sortie du temps historique sont autant d’idées significatives pour comprendre certaines productions artistiques colombiennes. D’autres termes comme l’anachronisme, le décalage d’espaces, la synthèse de temps, la dimension locale et l’hybride permettent de caractériser notre démarche pratique et sont examinés dans ce parcours. Pour conclure, nous réalisons une interprétation symbolique des œuvres réalisées pendant la recherche.

No hay comentarios: