La fuite en Égypte


La fuite en Égypte, acrylique sur bois, 25 x 20 cm, acrylique sur bois.

Dans l’évangile de Matthieu (2,13) se trouve le récit qui raconte la visite reçue par Joseph - pendant son sommeil - de la part d'un ange qui le met en garde : lui et sa famille doivent fuir en Égypte. En effet, le roi Hérode recherche à tout prix l'enfant pour le tuer, car il a appris que des mages d’Orient sont venus adorer un nouveau-né considéré comme le roi des Juifs.
Nous voyons ainsi, sur cette image, la Sainte Famille à l'entrée de l'aéroport Montréal-Trudeau, prête à quitter le pays à destination du Caire. Joseph a les billets d'avion et les passeports dans la main et, derrière lui, la Vierge tenant l'Enfant le suivent sur le dos d'un âne.
Dans l’arrière-scène de cette interprétation de la miniature originale, tirée du livre d'Heures de Pellegrin de Remicourt, subsistent deux autres personnages. Sur le trottoir, un soldat et un semeur font référence à deux récits de l'Évangile selon Matthieu.
En effet, le soldat romain renforce la scène de la fuite de la famille au premier plan de l'image. Ce centurion fait partie du déploiement d'hommes armés qui ont perpétré le massacre des Saints Innocents (Matthieu 2,16-18). On voit ainsi qu'il lève son épée pour obéir à l'ordre de capturer et de tuer l'enfant d'une femme. Celle-ci, pour sa part, essaie de s'enfuir en grimpant dans un bus de la STM (Société de Transport de Montréal).
Derrière le soldat, le semeur semble également vouloir prendre le car. Il vient tout juste d'arriver dans cette ville; c'est peut-être un nouvel arrivant à la recherche d'un terrain approprié pour ses plantations (Matthieu 13,1-23). Cette semence symbolise la parole de Dieu. Selon l'évangile, un tel grain ne peut germer que dans un sol propice.
Sur l'image, la vue de l'entrée de l'aéroport est bordée par de la pierre de couleur bleue, taillée en forme de frise et de rosaces. L'aéroport semble fusionner ainsi avec une cathédrale : dans les deux cas, il s'agit d'un lieu ouvert au public évoquant un passage vers un autre monde.

 

No hay comentarios: